Racket au stationnement

carton-rougeSoirée bien terne ce soir. Le conseil municipal, dépouillée de ses prérogatives par la Métropole, n'est plus qu'une coquille

vide où le maire, englué dans ses convictions, refuse tout dialogue constructif avec son opposition... et même sa majorité.

J'ai eu l'occasion de dénoncer le matraquage fiscal des automobilistes. L'augmentation, votée ce soir, des deux heures de stationnement en centre ville atteint + 31 % . Et ce n'est pas fini nous a-t-on annoncé ! Peu importe si le commerce souffre : on augmente taxes et prix du parking. Entre 2008 et 2014, les recettes liées au stationnement (horodateurs et amendes) sont passées de 4 à près de 8 millions d'euros ! Sans tenir compte de l'augmentation actuelle.

Il est vrai qu'avec un budget catastrophique à l'endettement qui flambe, il faut trouver de l'argent ! La poule aux oeufs d'or est anémiée, les vaches à lait sont déshydratées, les moutons sont tondus : stop à la frénésie fiscale socialiste !

bruno devaux

facebook   twitter   google plus   rss   newsletter

Bienvenue sur ce blog qui s'intéresse à Rouen et à la Normandie. Conseiller municipal de Rouen, membre de l'UMP, médecin rouennais, je participe à notre réflexion collective sur le devenir de notre cité et de sa Région. Dans le cadre du Pommier, de Rouen perspectives, de Rouen Ensemble et de Rouen c'est vous, c'est sur des sujets locaux et de société que je souhaite dialoguer avec vous.

bdsign

gazette182