Des nouvelles de Bichat

CC27905E-85FC-45BF-B58F-23A58DFAE057Caroline et Eric, deux de nos collègues anesthésistes réanimateurs de la clinique Saint-Hilaire, ont rejoint l'équipe du Pr Montravers à l'hôpital Bichat de Paris depuis jeudi dernier. Relayant une équipe bordelaise, ils ont pris leurs fonctions dans la réanimation "covid" installée en salle de réveil et dans certaines salles d'opération du bloc opératoire. A la différence des services de réanimation, il s'agit d'une grande pièce avec des lits alignés. La séparation entre la zone de soins et la zone de circulation se fait simplement par un marquage orange au sol.

65A547D9-C992-4BA9-BF08-10BE27CCD2E6Le matériel et les médicaments sont disponibles mais avec des réserves limitées.

Il faut faire avec les moyens du bord. Ils ont été impressionnés par le fait que personne ne se plaignait. Là où chacun relèverait légitimement en temps normal la difficulté de ses conditions de travail ou la lourdeur des soins, l'ensemble des soignants accomplit sa tâche avec motivation et dévouement. Du plus discret au plus titré, chacun assume. 

Un autre élément est le fait que tous admettent le risque de contamination. Malgré le matériel de protection, malgré mille précautions, il est quasiment inévitable de se trouver au contact du virus. Ce risque est assumé avec courage, en espérant l'absence de forme compliquée.

Mes collègues permettent le repos des anesthésistes réanimateurs en première ligne depuis des semaines. Ils seront rejoints lundi par deux infirmiers anesthésistes de notre équipe : Lucie et Sylvain. Même si le pic épidémique semble atteint, il reste encore beaucoup de malades atteints de covidose à soigner et toujours des nouveaux cas graves. On ne lâche rien !

bruno devaux

facebook   twitter   google plus   rss   newsletter

Bienvenue sur ce blog qui s'intéresse à Rouen et à la Normandie. Conseiller municipal de Rouen, médecin rouennais, je participe à notre réflexion collective sur le devenir de notre cité et de sa Région. Dans le cadre de mon association « Le Pommier », c'est sur des sujets locaux et de société que je souhaite dialoguer avec vous.

bdsign

gazette182