Tous au boulot !

B13663A9-09D5-4B5B-9CC2-58C2CF0AD47FCe matin, nous partîmes à 15 de Rouen vers Paris, regardant au passage les gendarmes interpeller aux péages les vacanciers peu respectueux des consignes de confinement... L'accueil à la clinique Ambroise Paré fut des plus chaleureux, demandant comment nous avions pu nous mobiliser pour les rejoindre.

Nous avons visité les différents services de réanimation, avec tous ces patients fauchés par le Covid. Leur prise en charge, très lourde du fait de leur gravité, force l'admiration. Cette clinique s'est métamorphosée en un véritable champ de bataille contre le coronavirus. Les lits de réanimation ont surgi de toutes parts,

tandis que le personnel quittait son service d'origine pour rejoindre la ligne de front.

Nous y avons pris notre place. Dès cette nuit, trois infirmières ont pris leur quart tandis que j'assure la garde d'une unité covid, avec plusieurs patients sous respiration artificielle. Les précautions sont infinies, la prise en charge épuisante pour le personnel protégé par des combinaisons étanches, avec lunettes de protection et masque FFP2.

Cette immersion brutale dans cet univers impitoyable contraste avec le confinement habituel !

Il semblerait que la vague épidémique commence à marquer le pas. Enfin !

bruno devaux

facebook   twitter   google plus   rss   newsletter

Bienvenue sur ce blog qui s'intéresse à Rouen et à la Normandie. Conseiller municipal de Rouen, médecin rouennais, je participe à notre réflexion collective sur le devenir de notre cité et de sa Région. Dans le cadre de mon association « Le Pommier », c'est sur des sujets locaux et de société que je souhaite dialoguer avec vous.

bdsign

gazette185